Deux mois se sont écoulés depuis mon dernier billet...

Quelques vacances, des révisions pour un concours où j'ai finalement échoué à l'oral, un job commencé 2 jours après une fracture de côte...où je n'ai pu continuer, même sous haute dose de calmants, bref quelques péripéties de la vie m'ont tenue éloignée de mon atelier 

Depuis vendredi, je renaîs enfin et ça n'a pas traîné, direction mon atelier ! Là, m'attendait un petit fauteuil bridge tout môche, acheté sur un vide grenier cet été...Le bois en bon état mais le reste...

SAM_0472                        SAM_0473

 

Non, mais vous avez vu comme c'est vilain ?

Dès que ma côte m'a un peu fichu la paix, j'ai commencé à démonter les agrafes, une par une sans abimer le bois. C'est un travail assez physique et très long ! Surtout qu'en dessous de ce revêtement en skaï, il y en a d'autres, plusieurs couches même ! J'avais anoté les morceaux pour les garder comme patrons mais je n'en ai pas eu besoin.

Ensuite, j'ai passé le fauteuil à la St Marc ( une petite poignée de lessive, au pif, dans un peu d'eau chaude, avec des gants de protection ! ). Ca décape déjà bien le vieux verni. Il faut bien rincer à l'eau claire et laisser sécher. 

Puis vient l'étape du ponçage pour continuer à ôter l'ancien vernis. Pour améliorer les choses, j'ai fait un second passage à la St Marc.

Il faut ensuite traiter le fauteuil contre les vilaines bestioles qui veulent le grignoter, c'est vite fait et rassurant.

Puis j'ai reverni tout le bois, mais j'aurais pu aussi le peindre.

SAM_0481 

On a donc un fauteuil tout nu ! Et là, c'est bien joli mais comment refait-on un fauteuil ? 

Quelques recherches sur internet, renseignements pris à droite et à gauche...Trois solutions; refaire ça dans les règles de l'art: sangles, ressorts, crin, etc...je rêverais de savoir le faire mais ce n'est pas le cas ! Ou, soudoyer mon frère qui, lui, sait faire après avoir pris des cours...j'ai essayé, pas moyen ! Ou demander conseil à la tapissière qui m'avait vendu la mousse des premiers fauteuils, ce que j'ai fait !

Quand j'ai commencé à parler sangles etc... cette gentille dame m'a dit " ne vous embêtez pas, achetez une planche de contreplaqué aux dimensions de l'assise, une plaque de mousse, de la ouatine et ça ira très bien ! " 

SAM_0482   Une plaque de contreplaqué taillée aux dimensions et bien poncée....

SAM_0483   Une plaque de mousse, biseautée en dessous pour bien l'aplatir sur les bords...

SAM_0484   Une couche de ouatine et un tissu blanc pour maintenir le tout...et voilà la galette de fauteuil prête à être recouverte.

Pour le dossier, un tissu plaqué sur le dossier, une couche de ouatine, une mousse, une autre couche de ouatine et le tissu choisi.

Et pour la finition du dossier, un double passepoil collé bien tendu.

Et là, je vais vous donner un "truc" génial que j'ai trouvé sur un blog de tapissier pro ( je ne sais plus lequel, hélas !). Pour joindre les deux extrémités du passepoil le plus élégamment possible, il faut le couper en biais et s'arranger pour le mettre à un endroit discret bien entendu. Mais pour ne pas qu'il s'effiloche, il faut scotcher bien serré l'extrémité du passepoil, couper en biais sur le scotch et badigeonner le bout coupé de colle. Quand la colle est sèche, on enlève délicatement le scotch et la coupe est nette. On fait de même pour l'autre extrémité à dimension voulue.

SAM_0485                  SAM_0486

Le passepoil en cours de collage, maintenu par les pointes fines.

Et quand tout est fini, admirer le travail avant de tester le fauteuil...en savourant un bon café.

SAM_0487

 

A bientôt...